Congo – Centrafrique Dette : Arrangements financiers entre amis

Congo – Centrafrique Dette : Arrangements financiers entre amis

La République du Congo et la Centrafrique ont signé en marge de la réunion des ministres des Finances de la CEMAC, une convention portant sur la réduction et l’échelonnement du paiement d'une dette de 25 milliards FCFA contractée par Bangui auprès de Brazzaville.

Avec cet accord, la République Centrafricaine ne paiera plus sa dette avec un taux d’intérêt de cinq pour cent comme initialement prévu et, en plus, elle dispose désormais d’un délai de paiement de six ans.

Réduite de 25%, cette dette a été contractée par le gouvernement de la transition dirigé en 2013 par Me Nicolas Tinagaye sous le régime de Michel Djotodjia.

L’enveloppe avait servi à l’État centrafricain de faire face à ses obligations régaliennes.

Vue les difficultés que le pays traversait au lendemain de la prise du pouvoir en mars 2013 de la coalition rebelle séléka dirigée par Michel Djotodjia, le gouvernement centrafricain de l’époque avait tendu la main à ses voisins pour l’aider financièrement.

Le Congo fait partie de ceux qui avaient répondu favorablement à cette demande.

En son temps, cette dette avait fait l'objet de nombreuses critiques en Centrafrique à cause de son taux d’intérêt très élevé, selon les détracteurs du gouvernement de l’époque.

Bertrand BOUKAKA