La CEEAC organise une Table Ronde du secteur de l’Energie de l’Afrique Centrale le 17 juin prochain à Bruxelles

La CEEAC organise une Table Ronde du secteur de l’Energie de l’Afrique Centrale le 17 juin prochain à Bruxelles

Une Table Ronde des bailleurs de fonds du secteur de l’Energie de l’Afrique Centrale aura lieu le vendredi 17 juin prochain à Bruxelles, la capitale de l’Europe en vue de faire un plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers internationaux pour la mobilisation des financements nécessaires à la construction des infrastructures électriques communautaires de l’espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), notamment ceux inhérents aux énergies renouvelables en vue d’obtenir leur engagement.

La CEEAC entend consulter et sensibiliser l’ensemble des partenaires techniques et financiers potentiels sur les préoccupations et les projets d’énergie de la communauté. Au cours de ladite Table Ronde la CEEAC veut ratisser large pour accroître le volume financier des engagements et des intentions de financement, afin d’atteindre l’objectif des 54% du taux d’accès à l’électricité d’ici 2030.

Pour cela, la CEEAC espère qu’au moins 80% des partenaires techniques et financiers consultés participent à la Table Ronde et qu’au moins 50% des projets prioritaires obtiennent des engagements fermes ou des intentions de financement de ces derniers.

On rappelle que l’Afrique Centrale dispose d’un immense potentiel de ressources énergétiques, particulièrement en énergie renouvelable diversifiée et très abondante. Paradoxalement, elle demeure la région la moins électrifiée avec un taux d’accès à l’électricité qui avoisine à peine les 23%, alors qu’il est de 90% en Afrique du Nord, environ 41% en Afrique de l’Est et en Afrique de l’Ouest. La consommation moyenne annuelle d’énergie par habitant est de 172KWh, contre 740 pour l’ensemble de l’Afrique et 1617KWh pour l’Afrique australe.

Germaine Mapanga