Congo : un fichier biométrique des pensionnés de la CNSS pour stopper la fraude

Congo : un fichier biométrique des pensionnés de la CNSS pour stopper la fraude

Le cabinet Ernst & Young a été désigné pour la mise en place du fichier biométrique des pensionnés de la CNSS pendant neuf mois pour avoir une fiabilité de la masse des pensionnées afin de limiter et éviter les usurpations ou les remplacements de personnes ainsi que les fraudes.

Cette annonce a été faite jeudi à Brazzaville par le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Evariste Ondongo, lors des travaux de l’audit des pensionnés, rentiers et allocataires de cette administration publique.

Selon l’administrateur général du cabinet Ernst & Young, Ludovic Ngatsé, ce fichier permettra aussi d’établir une base de données de tous les pensionnés en vue de leur paie.

Une véritable révolution au sein de la CNSS qui peine tout de même à payer les pensions des retraités.

Pour les responsables de la CNSS, les arriérés de pension des retraités datent de la période de 1997 à 2004. Le gouvernement n’avait payé que le 4e trimestre de l’année 1997 et le premier trimestre 1998 en 2012.

Edwige KISSINGER