La Banque mondiale promet de soutenir le développement de l'agriculture congolaise

La Banque mondiale promet de soutenir le développement de l'agriculture congolaise

La Banque Mondiale entend soutenir le développement de l’agriculture au Congo pour contribuer à la sécurité alimentaire du pays, selon un communiqué de cette institution rendu public vendredi à Brazzaville.

Le texte souligne que cet engament a été exprimé la veille par le représentant de la Banque Mondiale au Congo, Djibrilla A. Issa, lors d’un entretien avec le ministre congolais de l’Agriculture et de l’Élevage, Henri Djombo.

«Nous avons déjà commencé à discuter de l’appui que nous pouvons apporter au Congo dans ce contexte caractérisé par la chute des prix de matières premières. Nous avons compris que l’agriculture est une priorité importante pour le gouvernement congolais en matière de diversification de l’économie et de la sécurité alimentaire. Nous allons nous aligner à ces priorités», a déclaré le fonctionnaire de la Banque Mondiale cité par le communiqué.

La Banque Mondiale et le gouvernement congolais ont cofinancé dans le passé le projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales (Pdarp I), dont le financement additionnel devrait se terminer à la fin du mois de juin, et sera remplacé par le Pdarp II qui pourra démarrer en septembre 2017.

«Le Congo et la Banque Mondiale sont en train de mettre au point un projet de développement agricole commerciale et de sécurité alimentaire qui vise à permettre au Congo de produire et exporter ses produits agricole», conclut le communiqué.

Bertrand BOUKAKA