Un vidéaste congolais décroche le prix Orisha 2017

Un vidéaste congolais décroche le prix Orisha 2017

Le vidéaste congolais, Ori Huchi Kozia a décroché mardi 3 octobre 2017, à Paris en France, le prix Orisha 2017 censé promouvoir les artistes contemporains de l’Afrique subsaharienne dans son œuvre « Moudoumango » qui réactive une mythologie de l'ancien royaume Kongo. Une manière pour l’artiste de ressusciter le passé dans un monde étrange, chaotique, qui enfante une sorte de Frankenstein des temps modernes, fait de rebuts et de haute technologie à la fois.

Né en 1987, Ori Huchi Kozia, travaillant à Brazzaville, est l’auteur de plusieurs film : Le Dieu danseur, Bad apple (Bourse Egide de la Fémis), Trauma, Ephemere ou encore Le cœur de la bête. Il est aussi le créateur du Titari Film Festival de Brazzaville.

Son prix qui honore le Congo, loin des frontières nationales, a été attribué par un jury de cinq personnes : Guillaume Piens, commissaire général d’Art Paris Art Fair, Larry Ossei-Mensah, cofondateur d’ARTNOIR, Claire Jacquet, directrice du FRAC d’Aquitaine, Azza Satti, productrice, et Sithabile Mlotshwa, commissaire d’exposition et artiste.

Germaine Mapanga