Koffi Olomidé déclaré indésirable aux obsèques de Papa Wemba

Koffi Olomidé déclaré indésirable aux obsèques de Papa Wemba

La dépouille de Papa Wemba est à Kinshasa depuis ce jeudi. Désormais, les proches, les officiels, les célébrités ainsi que les anonymes vont communier pour un hommage national à l'endroit de l'illustre disparu. Pourtant, selon des informations de sources concordantes, l’artiste musicien Koffi Olomidé serait totalement indésirable auprès de la famille de Jules Shungu Wembadio.

Reddy Amisi aura été le premier à allumer la mèche, dénonçant publiquement l'hypocrisie de Koffi Olomidé vis à vis de Papa Wemba. Un homme envers lequel il manifestait une quasi animosité de son vivant et dont il semble se perdre en superlatifs pour prétendre honorer sa mémoire. Des larmes de crocodile!

Puis, tout est allé très vite. La famille du défunt n’apprécierait guère « les nombreuses sorties médiatiques » de celui qui se fait appeler Grand Mopao. Ce dernier qui aurait souhaité effectuer le déplacement à Abidjan s’est vu signifier une fin de non recevoir de la part famille de Papa Wemba, notamment de son épouse. Un refus catégorique qui a été précisé à Koffi Olomidé par plusieurs voix ''autorisées'' dont celle du Gouverneur de la province du Sankuru. 

Selon diverses sources, Papa Wemba de son vivant n’aurait jamais digéré l’absence de Koffi Olomidé à son mariage au cours de l’été 2015 à Kinshasa. « Il ne lui a jamais pardonné cela de son vivant, les deux hommes ne se parlaient même pas avant le décès de Papa. Nous ne concevons pas que celui qui refuse de vous parler, qui n’assiste pas à votre mariage, puisse assister à vos obsèques. C’est malsain » confie t-on. 

On se rappelle qu’au lendemain de leur poignée de main et accolade le 27 Avril 2015, après six années de tension, Papa Wemba avait tôt fait d’affirmer que leur relation n’est toujours pas au beau fixe. Des propos de Papa Wemba qui résonnent comme un testament.

Koffi Olomidé aurait voulu surfer sur cette rencontre du 27 avril pour présenter une situation désormais décrispée. Erreur ! D'ailleurs, sur la photo de cette prétendue poignée de main, Papa Wemba a le visage fermé pendant que  les autres sont tout sourire. Preuve que le ''Kuru'' avait une position bien différente de cette réconciliation de façade. 

Dans une video postée sur You Tube, le ''Maître d’école'' disait : « Mes chers amis, il n’en est pas question. Une réconciliation ne peut pas se faire de cette façon-là. Je ne suis pas un enfant. Il ne s’agissait pas de la réconciliation entre Koffi Olomide et moi. Cela n’a rien à y voir de bout en bout. Je crie haut et fort, je ne peux pas me réconcilier avec lui comme cela, aussi facilement. Jamais de la vie »   

Dans cette vidéo, Papa Wemba rappelle le contexte de sa rencontre avec Koffi Olomidé. Une rencontre impromptue, organisée par Alexis Vincent Gomez. Le chef du village Molokai apparaissait très en colère dans cette video:« Ne dit-on pas que le pardon illumine tout. Cela est vrai et je le sais car c’est tout ce que j’ai toujours dit et toujours fait, mais me réconcilier avec celui que je considère comme un vrai ennemi, on ne peut pas se réconcilier aussi facilement. Je ne le déteste pas mais c’est une personne avec qui je ne puis plus composer. Je le dis avec colère, une grande colère ». 

Des mots qui résonnent aujourd’hui comme la position posthume de papa Wemba et qui trouvent échos auprès de sa famille, particulièrement de sa veuve, Amazone toujours inconsolable. 

Papa Wemba et Koffi Olomidé qui ont collaboré sur l’album à succès ''Wake Up'' n’ont jamais véritablement filé le parfait amour. Ils ont souvent affiché aux yeux des mélomanes entente, divergence, réconciliation et guerre froide.

Lundi déjà, Amazone la veuve de Papa Wemba menaçait même d’organiser les obsèques de son défunt époux dans la stricte intimité familiale si les autorités de Kinshasa venaient à associer Koffi Olomidé aux différentes cérémonies d’hommage.  

Koffi Olomidé est devenu « infréquentable », un statut dont il se serait bien passé. À défaut de chercher à se réconcilier avec les morts Koffi Olomidé ferait mieux d'aplanir déjà ses différends avec les vivants. Dieu seul sait s'ils sont nombreux, ces musiciens avec lesquels il est en froid, dans une quasi animosité.

Bertrand BOUKAKA