Côte d’Ivoire : Papa Wemba élevé au grade de Commandeur de l’ordre national à titre posthume

Côte d’Ivoire : Papa Wemba élevé au grade de Commandeur de l’ordre national à titre posthume

Le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, a élevé, au nom du président ivoirien, Alassane Ouattara, l’artiste congolais Papa Wemba au grade de Commandeur de l’ordre national à titre posthume pour récompenser tous les efforts qu’il a fournis pour le développement de la musique africaine et pour son talent.

La cérémonie de décoration à titre posthume de l’icône de la musique africaine a eu lieu lors de la grande veillée artistique dans la nuit de mercredi à jeudi à la salle Anoumabo du Palais de la culture d'Abidjan-Treichville en présence de Mme Konan Bédié et de plusieurs membres du gouvernement ivoirien.

Les insignes ont été remis à la veuve de l’artiste, Marie Rose dit maman Amazone par le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman.

Le chanteur congolais Papa Wemba est décédé dans la nuit du samedi 23 avril au dimanche 24 à l'âge de 66 ans, après un malaise survenu sur scène à Abidjan, en Côte d'Ivoire, où il participait au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua).

Le corps de Papa Wemba arrive ce jeudi à la mi-journée à Kinshasa. Le gouvernement congolais a affrété un Airbus A300 de la compagnie nationale Congo Airways pour rapatrier son corps.

Jean-Jacques Jarele SIKA